2015 année de l´envol

Bonjour mes amis du blog

j’ai à coeur de déposer ici mes mots pour vous souhaiter que cette nouvelle année soit pour vous riche en amour en partages et en vérité, que chacun vous puissiez sentir que tout est possible quand on invite la vie à se déployer en bien grand ou plutôt qu on la regarde accomplir ses miracles quotidiens.

je vous souhaite a tous une année d’instants présents je vous souhaite maintenant juste maintenant de sentir votre coeur battre dans votre poitrine, de l’écouter chanter de le sentir s’ouvrir grand, grand,grand, grand.

image

je vous remercie chacune, chacun pour les moments partagés avec nos corps qui m’ont permis de me sentir aimée qui m’ont permis de vivre de grands moments de joie et de fête, en chantant, en dansant en sortant le soir vivre un concert, en allant faire les magasins, en lisant en râlant contre vos coeurs, en riant, en VIVANT !!!!!

merci à vos messages à vos pensées de coeurs qui de loin me rejoignent, merci à tous mes amis de Hyeres avec qui je me suis sentie si heureuse.

cette année je vous préviens je m’envole,je quitte le nid, je pars, je me fais la malle de chez moi, je me souhaite de vivre

Avec d’autres billes de clown, loin de mes parents. Cette année je veux me donner plus de choix dans ma vie, apprendre pleinement comment devenir adulte, faire mes choix, décider ou je vais et avec qui.

je veux me prouver que je sais surmonter les obstacles et que j’arrive à vivre sans regard protecteurs sur moi, je veux me débrouiller seule. Je veux des choses simples, je n ai pas envie de voyages au bout du monde j’ai juste envie de partages vrais authentiques, de ma maison à moi, de la décorer, de prendre la main de gens qui veulent me soutenir dans mon désir d’autonomie, rencontrer des amis avec lesquels vivre tous les jours, avec lesquels partager le quotidien, des compagnons de vie.

Je nous souhaite une année 2015 simple, légère, joyeuse et tendre, une année pour donner encore et plus grand notre amour.

18 ans, identité majoritaire

imageÇa y’est, j’ai 18 ans !

et je vais vous dire, je compte bien en profiter !

Je veux dire ce que ça represente pour moi que je sens parfois les autres ne réalisent pas. Pour moi ce passage est important, ce n’est pas parce que je suis empechée par mon corps de parler, de me mouvoir librement et parfois parasitée par des émotions envahissantes que je vais renoncer a prendre ma vie en mains. Cela pourrait être tentant de rester passive et de me laisser entrainée par les decisions des autres et c’est souvent ce que je suis obligée de faire la plupart du temps, mais pour les grandes decisions de ma vie, pour les petits choix de tous les jours qui font la grande riviere de ma vie, je souhaite decider, je souhaite prendre part, je souhaite être entendue ou plutot comprise et suivie.

J’ai dix huit ans et quand on me regarde on ne croit pas que je suis une adulte, j ai dix huit ans, je crois que j’ai pas mal d’amis vrais autour de moi, mais ce que mon coeur crie de toutes ses forces, c’est mon besoin d’avoir des amis, des relations quotidiennes avec mes potes, mes amis, mes relations afin d’arriver à sentir vraiment mon identité et à la deployer. J’ai besoin de me sentir appartenir à un groupe, a un cercle qui m’attend, me guette, me comprend, et ne me comprend pas et du coup me demande de faire des efforts, qui veut que j’avance qui me cherche et me permet de me trouver, me definir me perdre aussi.

Je remercie du plus profond de mon coeur les amis de mon âge qui ont su me voir au-delà de mon apparence, ceux qui sont venus vers moi et m’ont parlé vrai, vous ne mesurez pas le cadeau d’amour que vous m’avez fait, et j’espere etre à la hauteur de votre amitié et de votre fidelité.

je remercie mes amis adultes, mes grandes soeurs de coeur celles qui chantent, celles qui lisent et font lire, celle qui me suivent dans mes voyages intersidéraux, ceux qui content pour moi et me font chanter et me permettent de semer dans leur coeur les étoiles que je cueillent dans leurs  sourires.

Je remercie les personnes qui m’accompagnent au quotidien, celles qui m’ecoutent et ne s’arretent pas à mes cris, celles qui me demande de relever la tête et me presentent au monde, dans leur monde avec fierté.

je remercie ma famille, ceux qui sont tout pres et ceux qui de plus loin me portent dans leur coeur.

j’aurais toujours besoin de vous, sans vous je ne suis pas en capacité d’avancer dans ma vie, oui j’ai besoin de vous loin, prés, j’ai besoin de vous et que vous ayez besoin de moi comme des etoiles dans une constellation, nous sommes dans la même constellation.

je viens de passer deux semaines dans un groupe d’adultes billes de clowns dans un hopital de jour (mot très moche pour dire un petit nid pour faire la vie ensemble et chercher comment s’ameliorer). C’était pour moi jubilant de faire ce bilan de compétences au moment de ce passage à l’âge adulte, c’était grisant de sentir que j’ai des possibilités d’évolution que la vie n’est pas une succession de jours sans projets, c’était bon pour moi de me sentir dans un groupe d’adultes en devenir comme chacun sur terre, c’était émouvant de me donner ce defi de prendre ma place avec des personnes qui ne me connaissent pas.

ma mère avait très peur pour moi et pour mes dix huit ans je lui ai montré de quoi j’étais  capable, je suis fière, je suis heureuse et j’ai envie que ça continue !!!! J’ai montrer que je peux me réveiller à six heure du mat si cela fais sens pour moi, que je peux manger la cuisine pas bio sans en être à l’envers, et j ai rencontré des coeurs ouverts, des amis à se faire.

merci a Johan de m’avoir fait connaitre cet endroit merci a tous ceux qui m’ont suivis dans mon choix

Au creux de l’instant

Tourbillon m’emporte grave et trouble quand au moment de s’arrêter pour profiter de la vie mes parents se prennent le chou sur mon avenir, sur le lourd passé de dépendance sur la vie qui ne coule pas comme elle devrait

alors ensemble nous quittons les rives de l’instant cadeau, le moment crépitant porte d’entrée de l’intelligence infinie de la vie.

J’avoue que c’est récurent, le temps des vacances réveille l’espace des peurs du demain, plus possible de fuir, de se cacher on est la chacun avec nos besoins souvent incompatibles et petit a petit les résistancse s’aiguisent et la fuite s’organise, et la vrille nous entraine au fond de nos noirceurs de nos peurs de demain et de nos regrets d’hier.

Non nous ne savons pas ou se trouve ma maison d’adulte et comment sera demain pour moi pour vous et pour le monde, mais nous sommes la toujours reliés a la beauté de l’instant, du chant du monde.

puissions nous éviter de nous déchirer par peur et chanter en attendant que la vie nous montre le chemin.

ce n’est pas important de n’être pas allés loin en vacances, bronzer ailleurs, nous sommes au bon endroit au bon moment quand nous sommes

ici et maintenant

alors

quand la peur revient, quand les monstres se pointent

musique à fond, danse, tambours et chant et la brume se lève sur un monde plus grand

Amour vers chacun de vous que j’aime et que je retrouve dans le creux de l’instant

image

Mon rêve

imageRêver

Je porte un rêve, comme une chanson de vie que je murmure à chaque instant
Que je fredonne dés que j’ai le temps,
Que je machonne, que je dilate, que je concentre et que je difracte
Oui je fais tout cela avec mon rêve
J’en fais des particules, j’en sèmes des graines au quatre vents,
J’en laisse trainer souvent des morceaux dans le coeur de chaque personne croisée et je rassemble les amis qui portent la même étincelle, ceux qui ont allumés en leurs coeurs les mêmes reves
Aujourd’hui je suis allée sur un morecau de terre que j’aime très fort
Tout était la reuni et j ai deposé ma priere, et ma plus profonde gratitude pour tous les rêves déjà accomplis, pour les arbres qui dansent dans le vent pour les chevaux qui henissent à côté, pour les fleurs, pour les odeurs, pour la source, pour les nuages et le ciel bleu pour le printemps, pour la douceur du temps.

J ai ris et semé mon rêve et je sais que déjà il s’accomplit

Merci à vous tous qui me facilitez la vie, merci à vous tous avec qui je suis reliêe merci de tout mon coeur
Merci

danse

je crois que la plus fine particule de l’univers ne pourrait pas danser sans faire danser tout l’univers et c’est cela que j’aime dans cette vie image

image

Pâques

Bonjour à tous
Ce fut un long temps sans venir nourrir de mes mots cette interface vers vos coeurs
Un long temps qui a été rempli pour moi de belles rencontres, de moments de grande vérités et surtout pour moi d’ un passage a trouver mon axe en moi, mon désir en dedans et plus en cherchant dans le désir de ceux qui m’accompagnent.

J ai a coeur de venir écrire aujourd’hui entre la pâque juive et pâque chrétienne, j ai a coeur de dire que ce temps de pâques, de la pleine lune d avril est un temps particulier et et qu il est un moment privilégié pour transmettre et partager les valeurs de nos pères et les moyens que chacun met en oeuvre pour les tenir vivantes et neuves a chaque instant.

Moi je suis issu d une famille qui n a pas de pratique religieuses pas de rites issus de la religion, mais du cote de mon père les rites de passages étaient lié au travail de la terre et aux saisons, du coté de ma mère il ya une branche chrétienne et une branche juive.

Dans ce moment de la pâque ou je n ai pas de religion pour célébrer je m invite a entendre que ce temps est un temps pour sentir en soi le passage. Les passages, et la libération, le passage de la vie à la mort puis de la mort à la vie
Je sens que dans ce moment du printemps ou tout renait il ya l idée de sentir ce que nous pouvons laisser mourir et ce que nous pouvons accompagner a naitre a renaitre a un autre niveau.

Moi dans ce passage je sens que je laisse mourir en moi les parts de moi qui hurle de peur d etre abandonnée, je laisse mourir les mémoires d abandon et de rejet.
Je laisse mourir aussi la part victime. Ça c est pas tout les jours facile.
Je laisse mourir mon attente d être entièrement comprise par les autres et je prends ma pleine responsabilité dans la communication.
Voila tout ce que j offre au feu de cette pâques ou ce que je me propose de quitter comme les hébreux partent d Égypte. Je me lève et j y vais!!!.
Comme Jesus sur la croix je veux crucifier mes peurs et oser parler a Dieu.

Renaitre différente encore comme chaque matin, m inventer plus vivante et m inviter au grand festin pour oser tourner mon regard vers l autre, prendre conscience que l autre n est pas un autre moi même mais un univers un royaume une constellation.

Voila ce que je m offre et ce que je demande en ce moment bénit ou les cloches sonnent pour nous rappeler que la vie nous attend

Et pour vous c’est comment ce moment ?

Que la vie nous réveille
Tendrement
Lucile

en 2014 : s’aimer

le 1er janvier 2014

l’année se déploie aujourd’hui toute contenue encore dans sa graine palpitant de ses possibles, vibrant et dessinant sur le ciel les formes de nos rêves.
en ce jour un de cette année de 2014 je nous invite à sentir la superposition de tous les calendriers des temps différents qui convergent vers un passage en dedans de nous.
Passage comme un pont, une liane qui nous fait retourner au dedans, au dedans, la où les jours ne se suivent jamais et la ou chaque instant est une invitation à ressentir nos essences uniques.
je me suis vue coincée ce Noël dans les ornières de la douleurs et du doute de ma place. J’ai eu peur et j’ai senti toutes mes ombres se mêler en une souffrance aigue, je m’en demande pardon et j’en demande pardon à tous ceux que j’ai percuté de mes cris, de mes désespérances.J’aimerais m’aimer même dans ces moments où je me déteste, et en 2014 je prends cette résolution la : arriver à m’aimer même si je ne m’aime pas pour revenir au centre de moi et retrouver mon point d’appui celui ou je le sais chacun peut soulever le monde; le point d’appui d’Archimède, le levier si puissant est la tout au creux de nous dans cette amour sans condition que nous pouvons apprendre à nous porter.

je prends cet engagement aujourd’hui de m’aimer en toute circonstance sans, même vouloir arrêter d ‘être celle qui souffre et crie.

En ce jour un, je vous souhaite cet amour en vous
Lucile

 

Image